Jobijoba.com présente le « Baromètre 2018 du Jobbing »

Publié le

Jobijoba.com, leader de la recherche d’emploi online en France, présente le « Baromètre 2018 du Jobbing », deuxième édition de cette étude consacrée à l’offre de petits boulots en France et tirée de l’analyse de plus de 1 million d’offres d’emploi en ligne en juin 2018 sur www.jobijoba.com. Alors que le Jobbing rencontre de plus en plus d’adeptes en France, le baromètre Jobijoba vise à donner une photographie fidèle des types de missions proposées, de leur durée et de leur localisation. Il ressort notamment que le nombre de missions proposées en ligne a plus que doublé en un an. L’étude permet aussi de mieux cerner les missions les plus recherchées par les « Jobbeurs ».

 

Les principales conclusions

? On comptait 104 714 annonces de petits boulots payés à la tâche ou à la mission en juin 2018, ce qui représente 10 % de l’ensemble des offres d’emploi en ligne*. Depuis le lancement du service il y a un an, les offres de Jobbing ont doublé, ce qui traduit le succès de cette nouvelle forme d’emploi.
? Le déménagement-bricolage-jardinage constitue toujours la catégorie de mission la plus proposée sur le marché du Jobbing avec 61 % des offres, devant le baby-sitting (30 %) et le ménage (4 %).
? Les Jobbeurs recherchent, pour leur part, en priorité des missions de ménage et d’aide à la personne (16 %), de soutien scolaire (16 %), d’hôte(esse) dans l’événementiel / extras (15 %), de baby-sitting (14 %) et de garde d’animaux – pet sitting (14 %).
? Au palmarès des régions, l’Ile-de-France concentre 17 % des offres de petits boulots suivie par Auvergne-Rhône-Alpes (13 %), les Hauts de France (11 %), la Nouvelle Aquitaine (8,5 %), l’Occitanie (8 %) et le Grand Est (8 %).
? Le diplôme et l’expérience ne sont pas déterminants dans le recrutement pour les missions de Jobbing. La disponibilité des candidats reste prioritaire.
? Les missions sont principalement payées à la tâche ou à l’heure.

Le Jobbing, qu’est-ce-que c’est ?

Complément de revenu, job étudiant, besoin ponctuel saisonnier, job d’été, deuxième emploi ou choix de vie… le Jobbing s’adresse à un public très large, aux motivations et aux compétences variées. Il répond au besoin grandissant des particuliers qui souhaitent confier, faute de temps ou de compétences, des missions à la tâche à des candidats disponibles.
Tendance de fond, le Jobbing constitue une nouvelle forme de travail. De plus en plus de salariés, baptisés « slashers », choisissent d’occuper plusieurs emplois ou même plusieurs professions simultanément. La Dares estimait en 2014, à environ 1,4 million, les actifs français exerçant plusieurs activités.
Environ 8 slashers sur 10 occupent déjà un emploi en CDI. Le Jobbing apparaît donc le plus souvent comme une manière de gérer sa carrière et ses revenus différemment.

Ils en parlent :